Après l'effort le réconfort, manger des bonnes frites belges après le sport

  • Monday, Apr 11, 2022

La Belgique est un pays reconnu notamment pour ses habitudes culinaires exceptionnelles. On y trouve toutes sortes de plats succulents : moules frites, stoemp au chocolat, gaufres, carbonade flamande, etc. Toutefois, il existe un mets exquis propre à ce pays : les frites belges. Il s’agit d’une création belge totalement différente des pommes frites ordinaires que nous avons l’habitude de consommer. Plus encore, c’est un mets idéal pour vous redonner de l’énergie après une séance d’activité sportive. Découvrez ici les qualités nutritionnelles et les atouts de ce repas pour un sportif.

activité sportive

Manger des frites belges après le sport, une sensation unique

Les frites belges sont très consommées non seulement en Belgique, mais aussi en France et un peu partout dans le monde. Elles sont fabriquées dans l’industrie de la restauration et peuvent également se faire à la maison. Les frites belges sont préparées à base d’une variété de pommes de terre appropriée : le bintje. En raison de sa saveur et de sa richesse nutritionnelle, ce plat est très apprécié par les enfants et les adultes. Aussi, certains sportifs adorent consommer un plat de frites belges après une séance de fitness.

Consommer des frites belges après une activité physique peut s’avérer bénéfique pour l’organisme. En effet, les frites sont des morceaux de pomme de terre coupée en forme de bâtonnets. Elles sont très riches en amidon, en fibres régulatrices du transit, en sels minéraux (plus particulièrement le potassium). Il ne fait aucun doute que ces apports nutritifs sont très bénéfiques pour le métabolisme et pour la croissance des muscles.

Pour 100 grammes de frites belges non salées, on enregistre les valeurs nutritionnelles suivantes :

 

 

Valeurs nutritionnelles

Pour 100 g de frites belges non salées

Énergie en kcal

253,8

Glucides en g

30,1

Protéines en g

4,7

Lipides en g

11,9

Calcium en mg

24,2

Magnésium en mg

28

Fibres en g

4

Potassium en mg

753,7

Fer en mg

1

Vitamine C en mg

19,1

Vitamine E en mg

5,1

Vitamine B1 en mg

0,12

Vitamine B3 en mg

2,7

Vitamine B6 en mg

0,3

Vitamine B9 en µg

36

 

 

Toutefois, il importe de rappeler que les frites belges sont riches en graisse. En fait, au cours de la cuisson dans l’huile, les pommes frites absorbent environ le 1/10 de leur poids initial. Aussi, en fonction de leur origine (faits à la maison ou commandés dans un fast-food), elles peuvent contenir une quantité de sel non négligeable. Il faut donc modérer votre consommation de sel pour empêcher un excès dans l'organisme, et pour préserver vos reins.

Au vu de tout cela, il est donc conseillé aux sportifs de ne pas abuser des frites après les séances d’activités physiques. La consommation des frites belges doit être limitée pour éviter l’accumulation de la matière grasse dans l’organisme.

La recette pour faire de meilleures frites belges

frite belge

Pour faire des frites belges parfaites, il faut tenir compte d’une règle essentielle : frire les morceaux de pomme de terre à deux reprises. En effet, les frites belges sont d’abord cuites une première fois dans l’huile puis refroidies. Ensuite, juste avant de servir, on repasse à nouveau les frites dans l’huile pour que celles-ci deviennent croustillantes et dorées. En respectant cette règle, vous obtiendrez des frites belges excellentes avec un intérieur moelleux et un extérieur croustillant.

Par ailleurs, pour une meilleure cuisson, il est conseillé de réaliser la première friture à une température de 150 °C. Quant à la deuxième friture, il est recommandé de la faire à 175 °C. Les conseils ci-dessous vous aideront mieux dans la cuisson des frites belges :

  • Choisissez une variété de pommes de terre appropriée à la friture : le bintje de préférence ;
  • Évitez de couper ou de peler les pommes de terre à l’avance ;
  • Faites un séchage des morceaux de pommes de terre avant la cuisson ;
  • Pour la friture, vous pouvez utiliser de la graisse de bœuf non raffinée, que vous devrez renouveler après 8 cuissons minimum ;
  • Vous pouvez aussi opter pour l’huile d’arachide ;
  • Évitez de mélanger la graisse ou l’huile neuve avec l’huile ayant déjà servi à la friture ;
  • Veillez à respecter les températures conseillées au cours de la cuisson.

Évitez aussi de mettre dans la même friture d’autres aliments, comme la viande ou le poisson. Cela permet de maintenir le goût et l’odeur raffinée des frites belges. N’oubliez pas non plus de saler les frites avant la cuisson. Et surtout, n’abusez pas du sel !

Quelles sont les origines des pommes de terre frites ?

Les frites tireraient leurs origines de la gastronomie de la Meuse, département français situé au nord-est du pays. Dans les années 1670, les habitants de cette région se nourrissaient essentiellement de poissons. Néanmoins, à la suite de la gelée en 1680, ces habitants ont adopté la culture de la pomme de terre. Ainsi, ils ont décidé d'opter pour les frites en substitution de leur repas de base qu’était le poisson. Au fil du temps, ce mets s’est répandu à travers toute l’Europe. Les frites sont aujourd’hui un mets incontournable dans la gastronomie française.

En somme, les frites belges sont composées d’éléments nutritifs favorables à la croissance de l’organisme. C’est toujours une bonne idée d’en consommer après le sport. Cependant, il faudrait limiter sa consommation pour éviter de dégrader votre santé.